Comment réussir dans le monde du Football: la diversification.

Jorge_hank_rhon_Entrevista

¿Oye como va?

Jorge Hank Rhon est peu connu du public français, et c’est bien dommage. Au Mexique, les gens murmurent son nom la peur au ventre. Avec une street credibility digne d’un dictateur africain, ce natif du Verseau est le père fondateur du Club Tijuana Xoloitzcuintles de Caliente qu’il dirigea jusqu’en 2011, date à laquelle il dû passer démocratiquement le pouvoir à son fils.

Jorge a comme qui dirait plusieurs cordes assez complémentaires à son 9 millimètres, ce qui fait de lui un homme d’affaire accompli. A la fois entrepreneur audacieux et homme politique avisé (membre du Partido Revolucionario Institucional), il a toujours eu le don de trouver des synergies intéressantes entre ces différents secteurs d’activités. Ainsi, quoi de plus naturel lorsque l’on possède un club de foot que de gérer… la plus grosse entreprise de paris sportifs du pays (Grupo Caliente). Une situation que le législateur mexicain (dans sa grande sagesse) n’a pas manqué d’étudier pour conclure… au non-lieu.

Car voyez-vous, Jorge est un homme de coeur. Afin de ne pas trop mélanger les intérêts (ce n’est pas son genre), il décida de se faire élire maire de Tijuana, ce pour mieux servir son peuple. Cette position ouvrant évidemment la voie à de possibles abus (financement public, permis de construire pour le stade …), certains se sont demander si tout ceci était réglementaire. Heureusement, l’histoire récente de ce gestionnaire hors-norme nous a prouvé sa bonne foi.

Alors que rien ne laissait présager du contraire, Jorge s’est retrouvé mouillé (on ne sait pas comment) dans des affaires de drogues (oui oui vous avez bien lu, c’est moche) avec le tout-puissant cartel de Tijuana. Des liens très probablement fantasmés par la presse dont l’un des membres (le journaliste Héctor Félix Miranda) fut assassiné à titre préventif. Pour ne rien arranger, les maudits Américains enquêtèrent sur Hank et déclarèrent sans preuve que son circuit automobile était le paradis du crime organisé.

Tout ceci ne colle en rien avec le Jorge que l’on connait. Ce père de 19 enfants est en effet toujours prèt à repousser les limites de l’imagination pour surprendre sa progéniture: arrêté en 1995 pour avoir tenté de passer la douane avec des défenses en ivoire et des manteaux en léopard dans ses valises, il est très vite relâché en déclarant qu’il n’a enfreint aucune loi particulière. Il est également très attaché aux bonnes fréquentations de ses enfants, ce que la justice interpréta comme la raison légitime de conduire une enquête sur lui dans le cadre de l’assassinat mystérieux d’Angelica Munoz, petite amie d’un de ses fils.

De nombreuses tentatives eurent lieu ces dernières années de la part des autorités pour tenter de jeter le discrédit et l’opprobre sur son nom. C’est ainsi qu’en 2011, une centaine de militaires mexicains envahirent sa propriété à la recherche de traces de drogue. Mais évidemment ils ne trouvèrent rien si ce n’est 40 fusils (réservés à l’armée), 48 armes de poing et 9 000 cartouches (deux de ces armes directement impliquées dans des meurtres récents). Probablement fatiguée par l’émotion, la femme de Hank offrit un témoignage très contradictoire à celui de son mari, tandis que l’avocat déclara que lesdites armes avaient été placées malicieusement par les soldats eux-mêmes. Heureusement, cette histoire trouva un heureux débouché avec l’acquittement de Jorge et l’abandon des poursuites à cause… d’un vice de procédure (absence de mandat).

Bref, un vrai thug du football comme on l’aime.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s