Comment réussir dans le monde du Football: la diversification.

Jorge_hank_rhon_Entrevista

¿Oye como va?

Jorge Hank Rhon est peu connu du public français, et c’est bien dommage. Au Mexique, les gens murmurent son nom la peur au ventre. Avec une street credibility digne d’un dictateur africain, ce natif du Verseau est le père fondateur du Club Tijuana Xoloitzcuintles de Caliente qu’il dirigea jusqu’en 2011, date à laquelle il dû passer démocratiquement le pouvoir à son fils.

Jorge a comme qui dirait plusieurs cordes assez complémentaires à son 9 millimètres, ce qui fait de lui un homme d’affaire accompli. A la fois entrepreneur audacieux et homme politique avisé (membre du Partido Revolucionario Institucional), il a toujours eu le don de trouver des synergies intéressantes entre ces différents secteurs d’activités. Ainsi, quoi de plus naturel lorsque l’on possède un club de foot que de gérer… la plus grosse entreprise de paris sportifs du pays (Grupo Caliente). Une situation que le législateur mexicain (dans sa grande sagesse) n’a pas manqué d’étudier pour conclure… au non-lieu.

Car voyez-vous, Jorge est un homme de coeur. Afin de ne pas trop mélanger les intérêts (ce n’est pas son genre), il décida de se faire élire maire de Tijuana, ce pour mieux servir son peuple. Cette position ouvrant évidemment la voie à de possibles abus (financement public, permis de construire pour le stade …), certains se sont demander si tout ceci était réglementaire. Heureusement, l’histoire récente de ce gestionnaire hors-norme nous a prouvé sa bonne foi.

Alors que rien ne laissait présager du contraire, Jorge s’est retrouvé mouillé (on ne sait pas comment) dans des affaires de drogues (oui oui vous avez bien lu, c’est moche) avec le tout-puissant cartel de Tijuana. Des liens très probablement fantasmés par la presse dont l’un des membres (le journaliste Héctor Félix Miranda) fut assassiné à titre préventif. Pour ne rien arranger, les maudits Américains enquêtèrent sur Hank et déclarèrent sans preuve que son circuit automobile était le paradis du crime organisé.

Tout ceci ne colle en rien avec le Jorge que l’on connait. Ce père de 19 enfants est en effet toujours prèt à repousser les limites de l’imagination pour surprendre sa progéniture: arrêté en 1995 pour avoir tenté de passer la douane avec des défenses en ivoire et des manteaux en léopard dans ses valises, il est très vite relâché en déclarant qu’il n’a enfreint aucune loi particulière. Il est également très attaché aux bonnes fréquentations de ses enfants, ce que la justice interpréta comme la raison légitime de conduire une enquête sur lui dans le cadre de l’assassinat mystérieux d’Angelica Munoz, petite amie d’un de ses fils.

De nombreuses tentatives eurent lieu ces dernières années de la part des autorités pour tenter de jeter le discrédit et l’opprobre sur son nom. C’est ainsi qu’en 2011, une centaine de militaires mexicains envahirent sa propriété à la recherche de traces de drogue. Mais évidemment ils ne trouvèrent rien si ce n’est 40 fusils (réservés à l’armée), 48 armes de poing et 9 000 cartouches (deux de ces armes directement impliquées dans des meurtres récents). Probablement fatiguée par l’émotion, la femme de Hank offrit un témoignage très contradictoire à celui de son mari, tandis que l’avocat déclara que lesdites armes avaient été placées malicieusement par les soldats eux-mêmes. Heureusement, cette histoire trouva un heureux débouché avec l’acquittement de Jorge et l’abandon des poursuites à cause… d’un vice de procédure (absence de mandat).

Bref, un vrai thug du football comme on l’aime.

Transferts chocs: à qui profite le crime? Arshavin.

Le mercato n’a pas encore officiellement commencé et déjà Dieu qui se fait une partie de FIFA 13 avec les codes a réussi à finaliser des gros coups: Guardiola et Götze au Bayern (peut être Lewandowski?), Moutinho, Rodrigues et Falcao à Monaco, Neymar au Barça.

Dans l’histoire ce n’est pas forcément ceux à qui l’on pense que le transfert profite. Décryptage.

 Épisode 2 : Arshavin en Azerbaïdjan 

Azerbaiquoi? 24M? Chaud!

La rumeur du jour est complétement folle : Arshavin aurait reçu une offre du Khazar Lankharan, club d’Azerbaïdjan avec un salaire scandaleux : 24M par an, 2M par mois putain ! Le délire total, même Zlatan et Eto’o sont éligibles au RSA en comparaison.

On entend déjà les amoureux du ballon rond tirer la sonnette d’alarme : fair-play financier machin. On va vous expliquer le pourquoi du comment de ce transfert, qui peut paraître au premier abord totalement irresponsable mais qui en fait s’avérerait être un sacré retour sur investissement.

Les retombées économiques pour le proprio:

  • On vous voit déjà venir les minables là avec vos jérémiades : c’est pas rentable, le fair-play financier, scandale, 35h… Déjà si vous aviez pris des cours à la business school, vous seriez pas en train de toucher un salaire minable (400€ pour un stage, toi même tu sais !) mais en plus vous pourriez entrevoir le retour sur investissement. Premièrement, Arshavin c’est un nom dans cette région-là du monde, ça va vendre du maillot. Ok le stade ne peut accueillir que 15000 personnes mais c’est un début. Le patron du club Mubariz Mansimov est le propriétaire multimillionnaire d’un groupe de transport pétrolier. Et quoi de mieux pour promouvoir une flotte de super tankers qu’un mec chargé comme une mule à la vodka qui arrive à claquer des buts à la pelle (v’là la gueule du championnat…).

 

 

  • La vidéo ci-dessus n’a pas été bien accueillie en Angleterre, mais en Azerbaidjan ou en Russie le mec sera un héros. Le Stakhanov des temps modernes: le soir il siphonne plus d’alcool qu’un derrick à plein régime et est opérationel au lever du jour. (Pas le cas de notre ami mineur au-dessous.)

 

 

  • Une boîte de transport pétrolier, ses clients c’est principalement les mecs du Golfe et les russes. Comment leur montrer que t’es un acteur sérieux du business? Tu poses tes couilles sur Nasser et Rybolovlev en faisant signer un alcoolo pour 24M/an. Après tu leur dis que si le contrat de transport de pétrole que tu proposes leur plaît pas, tu fais signer Gourcuff pour 30M/an. Imaginez les demandes de revalorisation qui vont arriver sur les bureaux du PSG et de l’ASM… Un fin stratège ce Mansimov.

Les dommages collatéraux:

  • Premièrement, c’est Florentino Pérez qui a dû salir son pyjama ce matin en apprenant la news. Il a déclaré récemment que Ronaldo était le meilleur joueur du monde et qu’il devait donc être le mieux payé. Si Arshavin signe au Khazar, Florentino fera jouer Cristiano avec les jeunes du centre de formation l’année prochaine après avoir vendu tout son effectif pro. Sauf Casillas, on touche pas aux symboles !
  • Zlatan risque de quitter Paris en deux deux pour une destination plus à l’Est et bien plus rémunératrice: “Je ne connais pas le championnat d’Azerbaïdjan, mais le championnat me connaît”. On change pas un punchline qui gagne!
  • Christian Jeanpierre va nous la sortir à chaque match de C1, « dites moi Arsène, sacré pari sportif de la part de Arshavin de quitter Arsenal comme ça… « 

Le Football, ce gros GIF…

S’il est un monstre infâme revenu des limbes pour nous pourrir la vie, c’est bien le format Gif. Popularisé avec l’avénement de l’Internet 1.0, ce format a très tôt permis aux web designers les plus en avance sur leur temps de nous emmener vers de nouveaux sommets esthétiques et graphiques (ils existent encore heureusement des gardiens de ce savoir, ici et ). Grâce à l’avénement du haut débit, son usage périclita. Hélas, c’était sans compter sur la grande plaie connue sous le nom de Skyblog, offrant à n’importe quelle racaille la possibilité de souiller l’esprit d’un internaute qui s’égarerait sur une page dédicacée aux plus belles photos de Sextion d’Assaut. Puis vint Tumblr, la même chose mais pour les hipsters.

Le Gif c’est comme l’herpès génital, ça pique et on s’en débarrassera jamais. Alors à la Redac, on s’est dit qu’il fallait pas mourir idiot: voici une superbe sélection de situations de la vraie vie (du Football évidemment) assortie de son lot de Gifs qui va bien.

  • Quand y’a un but pour l’équipe adverse et que tous tes potes sont pour ladite équipe adverse.


  • Quand ton gardien prend un rouge.
  • Ce que tu vois quand un adversaire se jette au sol.whining
  • Quand quelqu’un qui connait rien au Foot te demande si t’es vénère que ton équipe ait perdu.

    Have an educated guess.

  • Quand Christian Jeanpierre commente la Ligue des Champions.CJP 
  • Quand ton équipe descend en Ligue 2.ligue2
  • Quand tout le monde est très surpris que t’ai gagné au Loto Foot.pari 
  • Quand tu supportes le LOSC cette année.LOSC

Voilà, c’était l’occasion de souiller la jolie page d’accueil de ce blog. Si vous vous retrouvez dans ce traitement avilissant du Football moderne, n’hésitez pas à nous envoyer vos propositions.

Cordialement.

Transferts chocs: à qui profite le crime? Neymar.

Le mercato n’a pas encore officiellement commencé et déjà Dieu qui se fait une partie de FIFA 13 avec les codes a réussi à finaliser des gros coups: Guardiola et Götze au Bayern (peut être Lewandowski?), Moutinho, Rodrigues et Falcao à Monaco, Neymar au Barça.

Dans l’histoire ce n’est pas forcément à ceux à qui l’on pense que le transfert profite. Décryptage.

Épisode 1: Neymar au Barça

Tout le monde vous dira que le président du Barça sort gagnant, qu’il avait besoin d’un gros coup pour faire oublier le viol en réunion munichois. Ou que c’est Nike qui a perdu Messi et qui profite de Neymar au Barça pour relancer ses ventes de Mercurial Infinite XII à 253€ (45g, les plus légères du marché de la chaussure worldwide) à coup de pubs jogga bonito. Le grand bénéficaire en vérité est brésilien et ce n’est ni Neymar, ni le président de Santos ni Scolari.

Le gagnant c’est Michel Telo. En effet après le carton de son tube Ai se eu te pego (Hé ils sont où tes pogs ? en français), la vibe est un peu redescendue. Le mec s’est acheté un palace dans les hauteurs de Rio et là il faut qu’il rembourse. Son pote et producteur Neymar bouge en Europe, parfait. Il se glisse dans ses valises, fait de la promo en Espagne, vole le maillot de Tello (le joueur), entre sur la pelouse du Camp Nou, lâche une version acapella de son tube en catalan après un but pour célebrer, folie au Camp Nou ! La semaine suivante il est number one du Top 25 catalan (équivalent du top 40 mais il y a que 25 chansons là bas dans toute l’histoire), passe sur tous les plateaux télés espagnols, entretien exclusif avec Christian Jean-Pierre. Solidarité indépendentiste oblige, il organise un tour mondial avec comme concerts Ajaccio, San Sebastian, Irlande du Nord, Tchétchénie, Gaza, Tibet. En devenant la voie des opprimés, il relance totalement sa carrière. Neymar dans tout ça ? Après 3 mois médiocres, on l’oublie aussi vite que Vampeta ou Souza au PSG. Retour au bercail après une saison en Europe. Vous avez dit flop ?

Спортивная ассоциация Monaco

Qui pour arrêter la frénésie recrutrice de l’AS Monaco ?

La phase de mercato n’a pas commencée depuis deux semaines, que le club de la Principauté à déjà mis 70 plaques sur la table.

Albert et Dmitry sont déterminés à poser leurs bourses sur le front de Nasser, et lui expliquer qu’en L1, il n’y a qu’un seul Prince. Et celui la n’a pas attendu de voir Lavezzi à 3 grammes ou Pastore débiter trois mots de français appris pendant le feux d’artifice pour glaner 7 championnats de France.

Et si on mettait 12 plaques pour recruter Nasser et lui faire tondre la pelouse?

Pourtant tout avait plutôt bien commencé. Des joueurs de Ligue 2 expérimentés, un joyaux de River Plate à 18 millions et quelques joueurs de Ligue 1 séduits par un projet ambitieux. Et puis, il y a eu ce titre de L2 péniblement acquis. La fête au Jimmy’s a surement du être trop arrosée, et Dmitry à sorti l’Amex Gold platinium limited. Valdes, en quête d’un dernier défi, d’une maison secondaire et voyant le chômage atteindre des sommets en Espagne, semble être une recrue intéressante. Expérimenté, pas si gauche qu’il n’y parait, c’est un nom qui ramènera du monde à Louis II. Merci pour la montée Subašić, mais casse toi.

Et puis là, coup de grisou. Radamel Falcao. El Tigre, ce qui se fait de mieux en Colombie après un bon arabica. Un mec qui facture 30 buts par saisons, qui se paye des quintuplés, et qui avec les colchoneros se permet  d’humilier une fois de plus le Real Madrid de Morosinho. On parle de 60 barres. Et d’un tandem sexy-chocolat Emmanuel Rivière-Falcao. Et la, Nasser et ses sourires Colgate passent vraiment pour la vieille noblesse qui aurait mal digéré l’instauration des congés payés, et qui se retrouverait à devoir louer sa maison en Normandie en Juillet pour payer les charges. Le problème est là: Ancelotti parti, Thiago Silva qui se fait draguer par le Barca, Van der Wiel qui a encore 4 ans de contrat, le PSG se cherche et n’a pas trop de solutions à l’heure actuelle. Certes tout reste à faire pour l’ASM, il manque du monde en défense et l’équipe reste déséquilibrée. Mais on ne peut s’empêcher de saliver à la vue d’un Monaco-PSG. Le principato en somme.

Bon aller Leonardo, oublie ta suspension, met tout le monde d’accord et fait venir Cavani. Ibra dans la dernière passe, Cavani à la conclusion, Rooney sur le banc. O Mostro se chargera de ridiculiser ce mec, avec sa vieille dégaine de bras droit d’un baron de la drogue, dans une mauvaise série B ou le réalisateur aurait saigné le budget pour faire jouer Steven Seagal.

Aller salut les baltringues, je vous laisse vous branler sur les vidéos de Neymar.

Mendoza

Comment réussir dans le monde du Football: Etre entraineur qu’est ce que c’est?

The Eye of the Tiger: l’élite du coaching à la française.

Qui ne s’est jamais rêvé entraineur de foot? Qui n’a jamais critiqué tel ou tel tacticien pour sa gestion a posteriori désastreuse d’une rencontre décisive ? Le Dernier Défenseur s’attarde aujourd’hui sur un poste clé du football moderne : l’entraineur. Car on a bien envie de croire qu’avec un vulgaire CAP Football Manager 2013, on peut gérer une équipe. Mais en fait c’est plus dur que ça. Passage en revue des différents skills d’un entraineur aussi solide que le Mou.

  • Savoir lire et écrire : c’est la base, nombreux sont ceux qui se présentent à des entretiens d’embauche pour devenir coach sans savoir lire et écrire. Or c’est une condition essentielle. Ceci semble frustrant quand on sait qu’on ne réclame pas une compétence aussi avancée pour un joueur de champ. Malheureusement, pour gagner le respect de son vestiaire, il faut savoir lire et écrire.
  • Savoir compter : on ne demande pas à un entraineur de savoir compter au delà de 100. En effet, la plupart des joueurs, même les plus idiots, ne prennent pas de numéro de maillot supérieur à 99. Evidemment, avoir un Master en Statistique option Canal Plus est très avantageux en conférence de presse d’avant match. Rien n’intéresse plus un journaliste sportif qu’une statistique peu éclairante telle que « Vous savez, toutes les fois où Gueugnon à encaisser plus de 3 buts dans le premier quart d’heure, l’équipe s’est inclinée. Donc notre objectif c’est d’être très compact les 15 premières minutes. »
  • Savoir faire des flèches : idéalement des flèches courbées. Elles sont en effet essentielles lors du briefing tactique. On gagne énormément le respect de ses joueurs si l’on maitrise bien le tracé de flèches sur paperboard.
  • Savoir répéter: il est capital de savoir dire la même chose avec des mots différents dans le milieu de l’entrainement. La conférence de presse post-match est un endroit très propice à l’utilisation de cette faculté. Lorsqu’un entraineur est sur le départ, par exemple, la question : « Alors, vous partez ? Vous allez où » se voit posée en permanence. Être capable de dire poliment : « Je sais pas, je fous la pression à la direction pour faire monter mon salaire.» sans avoir l’air de se répéter est fortement recommandé. Par exemple, dans cette vidéo.
  • Savoir faire des changements : peu de chose à dire sur les changements. Il faut savoir que dans le football moderne, le changement sert essentiellement à perdre 2 minutes quand on mène au score en deuxième mi-temps. Rappelez-vous de bien choisir les joueurs les plus éloignés sur le terrain. Un changement à la 90ème minute est aussi vu comme un gage de grande sagesse. N’hésitez pas à vous en servir.
  • Savoir gueuler : il est essentiel de savoir gueuler pour rien quand on est entraineur. Le mieux, c’est de gueuler dans une langue qui n’est pas familière à l’arbitre, de cette façon on est jamais expulsé, et le message de protestation ne passe pas. S’offusquer pour rien est un art, et il est d’autant plus savoureux que l’on critique l’arbitrage d’un fait de jeu qui est était bien trop loin pour être aperçu. Par conséquent, nous vous recommandons au moins un diplôme d’arbitre-bashing option canal football club.

Si vous avez toutes ses qualités, vous feriez un excellent coach. Malheureusement l’offre est bien inférieure à la demande, ce qui entraine des salaires mirobolants parmi l’élite (wait… what ?).

Comment gagner 25 millions d’euros sans risque?

C’est dans la poche, bonhomme.

Il s’agit de la dernière journée du championnat de Ligue 1 ce week-end soit votre dernière chance de faire péter la banque. En ouvrant un compte sur PMU.fr et obtenant le bonus de 100 euros, vous pouvez pariez cette somme sans risquer votre propre oseille. Alors puisque Lyon devrait logiquement s’imposer face à Rennes, pourquoi ne pas parier sur un 10-0 coté à 500? Une autre rencontre à sens unique, celle de Bordeaux qui recoit Evian TGL. Nous pensons qu’il y aura beaucoup de buts, alors pourquoi ne pas parier sur un 5-4 également coté à 500?

Faites le calcul, en mettant les 100 euros gratuits offerts par le site, et en pariant sur ce combiné somme toute assez raisonable, vous empocherez 25 millions d’euros. Sinon, vous n’aurez rien perdu.

Merci qui?